Chef d’Agence (Saint-Thibault)

Description du poste

Finalité du poste

Etre un relai sur les 5 compétences du SDDEA.

• Etre garant de la qualité de l’eau, de la continuité de service et du rendement des réseaux.

• Veiller à la sécurité de tous, au suivi des normes de sécurité, du port des EPI et à la signalisation des chantiers, ainsi qu’au bon état des biens, du matériel, des ouvrages et des installations.

• Etablir un relationnel régulier, de confiance et de qualité avec les élus, les usagers et les différents intervenants.

• Etre le référent technique et veiller à la bonne réalisation de l’exploitation des études et des travaux. Ces derniers concernent les investissements des collectivités réalisés par la régie du SDDEA (Eau et Assainissement collectif).

• Garantir le respect des budgets. • Assumer la responsabilité hiérarchique du personnel de l’agence.

• Assurer la gestion globale de l’agence.

• Avoir un rôle majeur dans la gestion de crise.

• Garantir l’application des règles et règlements du SDDEA

Positionnement dans la structure

1° niveau : Directeur Territorial

2° niveau : Directeur Général

Activités

Pilier 1 : Garantir la qualité de l’eau, la continuité de service et le rendement des réseaux

– Suivre les indicateurs de qualité, planifier les contrôles, faire les demandes de travaux nécessaires à l’amélioration de la qualité de l’eau.

– Interpréter les données et être à l’initiative des recherches de fuites.

– Suivre rigoureusement le cahier sanitaire (SQUALE) et l’autocontrôle.

– Suivre et analyser les rendements de réseaux et être force de proposition pour améliorer les rendements.

– Etre réactif sur les mesures ARS, les autocontrôles et les décisions de la réunion qualité de l’eau

Pilier 2 : Assurer la sécurité des personnes et des biens

– Réaliser les audits sécurité et qualité.

– Etre le garant de la bonne application des mesures de sécurité par les agents de la Régie du SDDEA et les acteurs externes (prestataires, sous-traitants, visiteurs), agir directement auprès du prestataire en cas d’urgence et remonter tout manquement à la personne en charge du marché (Direction Industrielle).

– Sensibiliser et mettre à disposition des agents les moyens matériels afin d’assurer leur sécurité.

– Faire remonter toute problématique, défauts de matériels et autres manquements à l’HSQE et au service RH.

– Identifier, informer la Direction du Patrimoine de tout évènement ou dysfonctionnement constaté sur un ouvrage mettant en danger la qualité de l’eau, la sécurité de l’ouvrage ou perturbant la distribution.

– Veiller à la conformité et au bon état du parc véhicules et du matériel (outillage et de sécurité).

– Veiller à la bonne signalisation sur les chantiers.

Pilier 3 : Assurer la relation avec les Elus et l’environnement

-Assurer les actes de représentations et être le contact privilégié des élus au sujet des informations liées aux interventions sur les réseaux et les ouvrages.

– Participer aux réunions de COPE.

– Assurer la bonne exécution des travaux de maintenance et d’exploitation de réseaux.

– Détecter et faire remonter les besoins en termes d’investissements auprès de la Direction du Patrimoine et faire des propositions aux élus afin de les sensibiliser.

– Faire remonter à la Direction Territoriale toute problématique rencontrée avec un élu.

– Avertir les usagers, les abonnés, les élus, de toute intervention et de manière adaptée à sa nature et à son environnement.

– Etre le relais privilégié des élus, structurer la réponse et remonter les informations à la direction concernée pour action complémentaire éventuelle.

Pilier 4 : Etre le référent technique

-Participer à la préparation des études techniques des opérations, en collaboration avec le Directeur Territorial.

– Participer à l’élaboration des budgets.

– Planifier et suivre les interventions des équipes.

– Encadrer l’équipe d’agents, suivre l’activité des équipes exploitation et travaux sur le terrain et contrôler les informations remontées par les agents (feuilles journalières).

– Respecter les délais. – Participer aux réunions de chantiers et aux réunions mensuelles chefs d’agence.

– Mettre en place des réunions d’information et de coordination avec le personnel et en assurer le reporting.

– Participer aux projets transverses en lien avec les autres directions, dans un souci d’amélioration continue du fonctionnement et de la qualité.

– Collaborer avec le Service Méthodes et Coordination des Agences et respecter leurs consignes et recommandations.

Pilier 5 : Management de l'Agence

Gérer le temps de travail, respecter l’accord ARTT, gérer et suivre les absences. (Informer le service RH en cas d’absence de l’agent.)

– Apprécier la performance des collaborateurs et proposer leur éventuelle évolution en lien avec la Direction des Ressources Humaines : Réaliser les entretiens individuels d’évaluation et de professionnalisation. Proposer les plans de formation.

– Valider les périodes d’essai et les renouvellements de contrat en lien avec la Direction des Ressources Humaines. Compléter et retourner les supports RH.

– Anticiper et faire remonter les besoins en recrutement à la Direction des Ressources Humaines et ainsi que les besoins adéquats liés au poste, aux services concernés (DI, DSI). Participer au recrutement.

– Remonter toute information relative à la santé, la sécurité des agents ou à d’éventuels incidents à l’HSQE et au service RH.

Pilier 6 : Assurer la gestion globale de l'Agence

-Gérer les problématiques liées à la vie de l’agence (intendance, réparations, déclarations à la DCAJ pour les assurances,…).

– Gérer les approvisionnements, disponibilité des équipements et des consommables.

– Gérer le parc véhicules, le matériel et l’outillage. (En fonction de la localisation de l’agence.)

– Gérer les déchets.

– Remonter à la DI les demandes d’intervention

Pilier 7 : Avoir un rôle majeur dans la gestion de crise

-Gérer les équipes terrain en période de crise.

– Assurer le relationnel transverse avec les autres directions.

– Lancer les alertes de crise se produisant durant les heures de travail.

– Participer aux réunions de crise

Lieux d'intervention - Localisation

Concerne les agences de :

• LA CHAPELLE SAINT-LUC

• SAINT-THIBAULT

• BRIENNE-LE-CHATEAU

• VITRY-LE-CROISE

• CHAOURCE

• NOGENT-SUR-SEINE

Partenaires

  • En interne : Le Directeur des Territoires, le Directeur Territorial, les chefs d’agences, les supports territoriaux, les équipes opérationnelles, les directions et supports fonctionnels : RH, HSQE, DSI, DCAJ.
  • En externe : Les élus du Territoire, les demandeurs de travaux, les administrations (SDIS, SLA, DDT, …), les abonnés.

Profil du candidat

Marge d'autonomie

Placé sous l’autorité et la supervision du Directeur Territorial, le chef d’agence dispose d’une autonomie large, sous devoir de Reporting régulier auprès de son responsable hiérarchique (Direction des Territoires). Il transmet et fait respecter les consignes, établit le calendrier et s’assure d’une planification adaptée. Les missions sont déléguées en cas d’absence au chef d’agence adjoint.

Compétences

Savoirs :

– Maitrise de l’outil informatique bureautique et du pack Office.

– Connaissances des possibilités de demandes de subventions.

– Maitrise de logiciels techniques métier type Dict.fr, e-services et des logiciels internes : SORTIE,…

– Maitriser les techniques de terrassement, remblaiement et compactage.

– Connaissance du fonctionnement des réseaux d’alimentation en eau potable et du Territoire : ouvrages et organes.

– Savoir lire et analyser un plan.

– Capacités managériales, savoir diriger une équipe, conduire des réunions, mener à bien des projets.

– Capacités rédactionnelles, Niveau d’orthographe (objectif certification Voltaire)

– Etre apte à gérer une crise.

– Maîtrise des consignes de sécurité, des conditions d’emploi, des EPI et des modalités de mise en sécurisation des chantiers.

▪ savoir-faire :

– Connaître l’environnement administratif des travaux sur domaine public.

– Maitriser les principes de la qualité de l’eau et savoir l’expliquer aux élus.

– Faire preuve d’organisation pour suivre au plus près les opérations.

– Etre capable d’optimiser son travail.

– Veille et mise en conformité de la signalisation sur les chantiers.

– Savoir nager.

▪ savoir-être :
– Rigueur.

– Réactivité.

– Respecter et faire respecter les consignes de sécurité.

– Bonne communication et contact humain, esprit d’équipe.

– Faire preuve d’une grande disponibilité et d’une grande réactivité face aux aléas et imprévus dus au métier et à ses contraintes.

– Ethique et confidentialité absolue.

– Culture d’entreprise.
– Comprendre et soutenir la politique et les projets de l’entreprise.

– Savoir paraitre : véhiculer une image conforme aux exigences du Syndicat et de sa Régie, respect de la tenue des véhicules et des vêtements de travail.

Moyens mis à disposition

Outils informatiques et de communication de base. 

Véhicule de service.

Formations souhaitées ou exigées

Bac +2 minimum avec expérience dans le domaine considéré.

Formations d'accompagnement à la prise de poste

• Parcours d’intégration avec les collaborateurs/responsables des Directions Territoriales, de la Direction Industrielle, Projets et Systèmes d’Information, Service Méthodes et Coordination des agences.

• Formation en management.

• Perfectionnement Word/Excel.

• Formations logiciels métiers.

• Permis EB.

• Caces 1, Habilitations Electriques, CATEC.

• Formation encadrant amiante.

• Certification Voltaire.

Contraintes du poste

Travail ou présence en réunion en dehors des horaires classiques.

• Présence aux réunions de « crise ».

• Travail sur des réseaux amiante.

• Intégration au service de permanence et d’astreinte.

• Implication forte dans ce poste d’encadrement.

• Nécessité d’une grande disponibilité.