Une mission historique

Le SDDEA et sa Régie, un service public de proximité historique

Créé en 1943 par des élus précurseurs du département de l’Aube qui souhaitaient disposer de services spécialisés pour la gestion de leurs services d’eau, le SDDEA, syndicat mixte ouvert à la carte doté d’une Régie personnalisée à autonomie financière, réunit à ce jour 448 communes autour de cinq compétences.

Les dates clés :

  • 1943 : Création de « l’Association départementale des Distribution d’Eau de l’Aube », 177 communes dont 78 à travers 26 syndicats intercommunaux.
  • 1945 : L’association devient le « Syndicat Départemental des Distributions d’Eau de l’Aube, le SDDEA.
  • 1956 à 1972 : Création de différents ateliers secondaires à celui de Troyes : Nogent, Chervey, Méry-sur-Seine.
  • 1981 : Installation dans les locaux de la cité administrative des Vassaules avec le SDEA, Syndicat Départemental d’Electricité de l’Aube.
  • 1982 : Création d’un service permanent de dépannage.
  • 1989 : Création de la « Régie du SDDEA » pour les activités à caractère industriel et commercial.
  • 1992 : Le SDDEA devient le « Syndicat Départemental Des Eaux de l’Aube ».
  • 1999 : Le Service Public d’Assainissement Non Collectif, SPANC, est créé.
  • 2003 à 2014 : Un centre de travaux est mis en place à La Chapelle-Saint-Luc ainsi qu’à Saint-Thibault. Les centres de Chaource et de Nogent sont respectivement transférés dans de nouveaux locaux, le centre de Brienne est réaménagé.
  • 2016 : Réforme statutaire du SDDEA pour anticiper les évolutions de la législation le SDDEA devient le « Syndicat Mixte Ouvert de l’eau potable, de l’assainissement collectif, de l’assainissement non collectif, des milieux aquatiques et de la démoustication ».