« De dessinateur SIG, à Responsable du Service d’Assainissement, le parcours d’Alexandre Sydor »

Arrivé le 4 février 2008 en tant que dessinateur SIG au SDDEA, Alexandre Sydor a très vite revêtu différentes casquettes. D’abord Chef de district adjoint en formation à Saint-Thibault puis en poste à la Chapelle Saint-Luc, Alexandre est en charge depuis mai 2015 du service d’exploitation assainissement, nouvellement créé.

Titulaire d’un BTS Gestion et Maîtrise de l’Eau, Alexandre est aujourd’hui à la tête d’une équipe de sept personnes, au sein des différentes agences de la Régie. Cinq salariés détachés par les communes membres du SDDEA complètent l’équipe.

« Les missions de notre cellule sont variées et passent de l’exploitation de stations d’épuration, à la maintenance de ces dernières et à la mise en place d’autocontrôles. Ces derniers servent à vérifier la conformité des rejets dans le milieu naturel. En plus de ces missions, je fais également le lien entre les élus et les agents du SDDEA.»  précise-t-il. « D’ailleurs, c’est suite aux retours des élus que nous allons développer une nouvelle mission : le contrôle de la conformité des branchements. En effet, les inondations font monter le niveau des nappes phréatiques qui atteignent le réseau d’eaux usées. Cette mission servira à vérifier l’étanchéité des branchements afin d’éviter de traiter inutilement de l’eau non polluée en station d’épuration ».

Le rayon d’intervention de la cellule qui était au démarrage situé au niveau de l’agglomération troyenne s’étend aujourd’hui à l’intégralité du département. La mise en place d’un service d’astreinte composé de six personnes en janvier 2017 permet de répondre aux différentes sollicitations.

La réalisation de l’ensemble de ces missions nécessite de nombreuses compétences complémentaires  (électriques, électromécaniques, chimiques que biologiques) dont la finalité est de répondre aux sollicitations des usagers, notamment en période de crise.

« Pendant les inondations, nous avons été particulièrement sollicités par les particuliers afin de mettre en place des pompes et des by-pass ».