Menu Fermer

La qualité de l'eau dans ma commune

Produit d'alimentation le plus surveillé, l'eau distribuée par la Régie du SDDEA fait l'objet de contrôles réguliers de qualité par l'Agence Régionale de Santé.

CRISEAU

En cas de crise due à une pollution accidentelle, un acte malveillant, une contamination sur le réseau ou à un évènement météorologique majeur, des actions sont immédiatement mises en place par la cellule de crise appelée « CRISEAU ».

Pour toute information, veuillez contacter l’un des numéros suivants :

  • Service de la Relation aux Usagers de la Régie du SDDEA (Sauf week-end) : 03 25 83 27 10
  • Nous signaler un problème sur le réseau (qualité de l’eau) au      03 25 83 27 10.

Avis de restriction (nitrates) :

7 Conseils de la Politique de l’Eau, sur les 113 que compte la Régie du SDDEA ont des restrictions liées à la présence de nitrates :

Ces COPE font actuellement soit l’objet de travaux ou d’études (cf. les schémas d’alimentation en eau potable) afin de revenir à des teneurs en nitrates conformes à la norme en vigueur.

Une distribution d’eau embouteillée est organisée pour ces COPE.

prélèvements de l'Agence Régionale de Santé ont été effectués en 2019
auto-contrôles réalisés en 2019
tous prélèvements confondus
Usine de traitement des nitrates (Montsuzain)

Un contrôle sanitaire réglementaire

Ce contrôle est réalisé par l’Agence régionale de santé (ARS) en application des dispositions de la directive cadre européenne 98/93/CE relative à la qualité des eaux destinée à la consommation humaine et du code de la santé publique. Il consiste en un suivi sanitaire comprenant des programmes de prélèvements et d’analyses en différents points des installations de production et de distribution d’eau.

Les résultats du contrôle sanitaire de la qualité de l’eau sur les différentes communes en France sont accessibles via l’adresse suivante :

Les auto-contrôles

En tant que Personne Responsable de la Production et de la Distribution de l’Eau (PRPDE), la Régie du SDDEA se doit de réaliser des vérifications régulières de la qualité de l’eau produite et distribuée, par des autocontrôles au niveau de ses installations et de ses ressources. Ces autocontrôles complètent le contrôle sanitaire réglementaire de l’ARS.
Un rapport annuel portant sur la qualité de l’eau des différents services d’eau exploités par la Régie est disponible et téléchargeable via le lien ci-dessous :

Réalisation d'une purge sur le réseau
Réparation d'une fuite - COPE Territoire Troyes

Un suivi renforcé de la qualité de l’eau

Il existe au sein de la Régie du SDDEA une Cellule Qualité « QUALITEAU » composée d’agents appartenant à 3 Directions différentes : la direction du patrimoine, la direction industrielle et la direction des territoires. Cette Cellule Qualité organise des réunions hebdomadaires au cours desquelles sont abordés différents points dont :
– l’identification et la gestion des problèmes rencontrés sur le réseau,
-les moyens de prévention d’éventuels risques pouvant dégrader la qualité de l’eau distribuée,
– la mise en place d’actions correctives permettant d’améliorer la qualité de l’eau distribuée.

En parallèle des réunions de la Cellule Qualité, deux ingénieurs s’occupent à temps plein de tous les sujets liés à la qualité de l’eau pour les collectivités ayant transmis leur compétence Eau Potable, principalement dans le département de l’Aube.

Etre prévenu en cas de crise

Si vous souhaitez être prévenu par email / sms en cas de crise,

nous vous remercions d’enregistrer vos coordonnées dans notre Agence en Ligne.

Foire aux Questions

Dureté de l'eau

La dureté de l’eau, également appelée titre hydrotimétrique, correspond à la minéralisation de l’eau selon ses teneurs en calcium et magnésium.
Elle varie en fonction des régions car elle dépend de la nature des sols que l’eau a traversés avant d’être prélevée et rendue potable.
La dureté de l’eau s’exprime en degrés français (° f).
1 degré français = 10 mg de calcaire par litre d’eau.

Le calcaire a des propriétés anti-corrosives et il favorise la production de tartre.
Le tartre se forme beaucoup plus rapidement quand l’eau est chaude (T°>60°C). Il peut endommager les appareils électroménagers et limiter leur durée de vie.
Pour les appareils de type lave-linge ou lave-vaisselle, il est recommandé d’utiliser des cycles de lavage à basse température (éco ou à froid), pour éviter de dépasser 60°C. Pour les lavages à haute température, l’utilisation d’accessoires (type boule de lavage) ou de pastilles anti-calcaire est recommandée.

La dureté de l’eau dans l’Aube varie entre 25°f et 40 °f.
A Troyes, la dureté est d’environ 25°f.
Pour connaitre précisément la dureté de l’eau dans votre commune, nous vous proposons de consulter le site suivant et d’y indiquer le département et le nom de votre commune : https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/eaux/eau

Une eau est dite douce quand elle contient une faible quantité de calcaire .
Les eaux douces sont généralement en dessous de 15°f.

Plus une eau contient de calcium et de Magnésium , plus elle est considérée comme étant dure. Au delà de 30°f, une eau est très dure.

Le calcium et le magnésium sont essentiels pour la santé.
Il n’existe pas de seuil maximal de concentration de calcium dans l’eau du robinet. Une eau dure sera sans conséquence pour la santé, à l’inverse une eau trop douce risque de provoquer des carences en calcium et en magnésium.
Une eau calcaire apporte la quantité de calcium et de magnésium dont le corps a besoin pour favoriser la consolidation des os, aider au bon fonctionnement des muscles et du système nerveux. Consommer une eau calcaire permet également de prévenir les risques de maladies cardio-vasculaires ou d’ostéoporose. Le Centre d’Information sur l’Eau indique que boire 1 litre d’eau du robinet couvre 15 à 20 % des besoins quotidiens en calcium.

Turbidité

La turbidité caractérise le trouble de l’eau dû à la présence de fines particules en suspension.

Dans la grande majorité des cas, cela s’explique par des bulles d’air qui sont formées dans les canalisations. Cela peut également être dû au brise-jet installé sur le robinet.Cependant, l’eau s’éclaircit en quelques secondes une fois dans le verre.Si la couleur blanchâtre persiste, il faut nettoyer le brise-jet.

Après une coupure causée par des travaux, la remise en service de canalisations peut laisser des bulles d’air dans ces dernières et provoquer des “coups de bélier” qui entraînent le décrochement de résidus présents dans les canalisations de distribution d’eau.
Le même phénomène peut être observé après une absence prolongée du logement.
Si vous constatez une eau de couleur anormale après une absence prolongée de votre logement, vous devez laisser l’eau s’écouler au moins une minute. Si l’eau présente toujours un aspect anormal, nous vous demandons de nous en informer afin d’enquêter sur le problème.

Nitrates

Le nitrate est un élément présent naturellement dans notre environnement. Il est composé d’oxygène et d’azote, qui sont des éléments vitaux pour de nombreux organismes. Les plantes puisent l’azote dans les nitrates présents dans les sols.
Il est beaucoup utilisé dans les engrais inorganiques et les explosifs, comme agent de conservation des aliments et comme substance chimique brute dans divers procédés industriels.

Le nitrate en lui-même n’est pas toxique.
C’est la transformation des nitrates en nitrites qui peut, potentiellement, avoir un impact négatif sur la santé A LONG TERME. Dans le sang, la présence de ces nitrites peut en effet provoquer la formation de « méthémoglobine », une forme d’hémoglobine incapable de transporter l’oxygène. Chez l’adulte sain, l’acidité gastrique réduit le développement de la flore bactérienne et donc la formation de nitrites. Le nourrisson, en revanche, est plus exposé à ce risque en raison de l’immaturité de son système digestif. Et, contrairement à l’adulte, l’enfant de moins de 6 mois ne peut retransformer la méthémoglobine en hémoglobine. Cependant, quand la concentration en nitrates respecte la limite de qualité de 50 mg/L de nitrates dans l’eau, ce risque chez le nourrisson est considéré comme négligeable.

Faire bouillir l’eau provoque son évaporation et au contraire, concentre les nitrates dans l’eau liquide restante.

Oui, quelque soit la personne concernée, sensible ou non.
Les nitrates ne contaminent pas les personnes. Ils sont très solubles dans l’eau et ne traversent pas la peau.

Si vous êtes une personne sensible (nourisson de moins de 6 mois, femme enceinte, personne fragilisée par une maladie) alors non. Si vous n’êtes pas dans ces cas, oui.

Oui, car la part d’eau présente dans les produits cuisinés est négligeable par rapport à la quantité d’eau du robinet que vous pouvez consommer par jour.

Il est nécessaire de consulter votre vétérinaire afin d’obtenir la réponse à cette question.

Bactéries (Escherichia-Coli, Entérocoques)

Ce sont des germes pathogènes, des bactéries capables de provoquer des maladies. Elles peuvent provoquer principalement des diarrhées. Seul un médecin pourra indiquer à la personne les précautions à prendre dans le cas où un adulte ou un enfant serait malade.

*Renouveler l’eau de sa carafe mise au réfrigérateur toutes les 24h.
*Ne pas utiliser l’eau chaude du robinet pour faire le café, le thé ou pour cuire les aliments mais plutôt faire chauffer de l’eau froide. De nombreuses bactéries se développent dans l’eau chaude qui n’a pas été portée à ébullition suffisamment longtemps.

Il ne faut pas ingérer d’eau qui n’a pas été bouillie pendant au moins 5 minutes.
L’usage de l’eau pour la consommation d’aliments est autorisée si l’eau est portée à ébullition ou si l’aliment subit ensuite une cuisson.
Il est possible de se doucher ou de prendre un bain avec cette eau.
L’usage de la brosse à dents semblerait ne pas être sans risque. Il est préférable d’utiliser un peu d’eau embouteillée par précaution.

Des actions ont été réalisées sur le réseau afin de résoudre le problème dans les plus brefs délais.
De nouveaux prélèvements d’eau vont être réalisés . Dès lors que les résultats seront disponibles, un nouveau communiqué sera alors diffusé pour informer de la fin de la restriction ou de sa poursuite (avec, dans ce cas, une nouvelle livraison d’eau embouteillée sur les sites indiqués sur le communiqué).

Il est nécessaire de consulter votre vétérinaire afin d’obtenir la réponse à cette question.

Pesticides / Pollution

La consommation pendant une vie entière d’une eau contenant un pesticide à une concentration inférieure ou égale à la valeur sanitaire maximale, n’entraîne en l’état actuel des connaissances, aucun effet néfaste pour la santé. Cependant les pesticides sont des substances reconnues comme pouvant potentiellement perturber le système hormonal, causer des effets néfastes sur la reproduction et être à l’origine de cancer.

Il ne faut pas ingérer d’eau.
L’eau ne doit pas être utilisée pour la consommation humaine et la cuisson d’aliments.
Il est possible de se doucher ou de prendre un bain.
L’usage de l’eau pour l’hygiène dentaire est déconseillé. Il est préférable d’utiliser un peu d’eau embouteillée par précaution.

Des actions préventives ont été engagées sur le réseau.
De nouveaux prélèvements d’eau vont être réalisés . Une fois les résultats disponibles, un nouveau communiqué sera alors diffusé pour informer de la fin de la restriction ou de sa poursuite (avec, dans ce cas, une nouvelle livraison d’eau embouteillée sur les sites indiqués sur le communiqué).

Il est nécessaire de consulter votre vétérinaire afin d’obtenir la réponse à cette question.

Adoucisseur

Un adoucisseur contient une résine (sous forme de billes) porteuse d’ions sodium. Une fois que l’eau est au contact de cette résine, les ions calcium et magnésium qu’elle contient prennent la place des ions sodium qui eux se retrouvent dans l’eau.
En éliminant le calcium et le Magnésium, l’adoucisseur permet d’augmenter la durée de vie du matériel électroménager et de réduire l’utilisation de lessive et d’adoucissant.
Il est essentiel de réaliser l’entretien de ce matériel conformément aux préconisations du fabricant, au risque de voir se transformer les résines en nid à bactéries.

Dureté de l'eau

Un osmoseur élimine le goût et l’odeur de chlore, les traces de nitrates et les pesticides dans l’eau.
Il n’intervient pas, en revanche, sur le magnésium et le calcium. C’est un appareil qui peut être utile dans les zones avec une agriculture intensive, où les nappes phréatiques contiennent des taux importants d’ engrais ou de pesticides.
Il est essentiel de réaliser l’entretien de ce matériel conformément aux préconisations du fabricant.

Besoin d'aide ?

Téléphonez à la Relation aux Usagers

03 25 83 27 10

Du lundi au jeudi de 08h à 17h30
Le vendredi de 08h à 17h00
Prix d'un appel local
Sans interruption

Envoyez un email
à la Relation aux Usagers