Menu Fermer

Modélisation de l’impact du changement climatique sur la ressource en eau
et ses usages

CONTEXTE

Le SDDEA et sa Régie ont décidé de mener une modélisation de l’impact du changement climatique sur les ressources en eau souterraine et distribuée participant à :

  • Développer une gestion intégrée et durable du cycle complet de l’eau ;
  • Sécuriser les investissements sur le territoire par l’anticipation des impacts des changements à venir ;
  • Identifier les ressources stratégiques à l’usage de l’eau ;
  • Pérenniser et protéger la ressource en eau.

Ces objectifs, communs et partagés entre le SDDEA, sa Régie, et le Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM) ont été à l’origine de la mise en place d’une stratégie de connaissance et d’actions en vue de développer une gestion de l’eau à long terme. Cette stratégie innovante est à l’origine d’une convention partenariale unique en France entre ces entités. 

OBJECTIFS

S’appuyer sur des travaux préexistants, et participer à leur consolidation, afin d’imaginer et d’envisager des solutions aux défis posés par le changement climatique.
L’objectif est de mettre à disposition des décideurs locaux, des connaissances afin de permettre une prise de décision éclairée dans le but de sécuriser les usages et les investissements.
Au-delà de cette seule représentation descendante de la diffusion de la connaissance, le SDDEA et sa Régie souhaitent participer à l’enrichissement des modèles prospectifs grâce à leurs connaissances locales.

DESCRIPTION DE L'OPÉRATION

Le programme d’actions qui découle de la convention de partenariat avec le BRGM s’articule autour de sept axes : 6 axes principaux et un axe optionnel. La restitution de l’intégralité des résultats de l’étude est prévue à l’horizon 2026.

  • Axe 1 – Etat des lieux de la connaissance et construction d’une bibliothèque de données exploitable

La première action, à la base de toutes les autres, consiste à identifier l’ensemble de la donnée existante, la bancariser, la prioriser et l’analyser. Cela doit amener à définir quelles données doivent être valorisées et quelles sont les connaissances manquantes pour atteindre chacun des objectifs fixés dans le programme d’actions.

  • Axe 2 – Appui aux Schémas directeurs d’alimentation en eau potable

Il faut souligner qu’au-delà du seul périmètre de compétence du SDDEA aujourd’hui discontinu, il sera proposé aux collectivités porteuses de la compétence eau potable, incluses dans le périmètre du SDDEA, de s’associer aux schémas directeurs d’alimentation en eau potable et de bénéficier de cette analyse à une échelle macro.

  • Axe 3 – Scénarios de prédiction socio-économique des territoires des aires d’alimentation de captage

Cela doit permettre in fine de comprendre l’ensemble des variables impactant l’état de la ressource et ainsi mettre en œuvre des actions de reconquête efficaces et pérennes ; et d’aboutir à une priorisation des captages et/ou des zones actuellement non exploitées vers lesquelles des investigations plus poussées devront être menées.

  • Axe 4 – Amélioration du réseau de suivi

Des indicateurs de suivi sont nécessaires afin de disposer d’une vision globale de l’ensemble des variables qui influent sur le cycle de l’eau. Pour cela, un réseau de suivi permettant d’obtenir des chroniques de données des différentes variables sera mis en place.

  • Axe 5 – Modélisation du système hydrogéologique

Il s’agit ici de construire un modèle ou plusieurs modèles représentatifs de chaque sous système, permettant notamment la prise en compte de tous les usages et leurs évolutions.

  • Axe 6 – Construction d’un modèle de gestion dynamique combinant les scénarios climatiques, hydrogéologiques et socio-économiques

Cela passera probablement par la mise en place d’un programme de recherche multi partenarial intégrant notamment climatologues, sociologues, économistes et agronomes, permettant d’évaluer le plus finement possible l’évolution des différents paramètres, afin de définir des scénarios intégrables dans le modèle.

Axe Optionnel – Recherche et développement sur la mutualisation et la valorisation de la donnée 

En partenariat avec :