Relance des chantiers avec des sous-traitants

Relance des chantiers avec des sous-traitants

avec l’intervention de l’ensemble de nos sous-traitants depuis le 4 mai. Ainsi, de nombreux chantiers nécessitants la participation d’entreprises extérieures ont pu reprendre :

•Amélioration du rendement du réseau sur le COPE de Longueville/Etrelles-sur-Aube/Boulages/Charny-le-Bachot

Un important chantier s’est tenu pendant près de quinze jours sur le COPE de Longueville/Etrelles-sur-Aube/Boulages/Charny-le-Bachot, afin d’améliorer le rendement du réseau en remplaçant une conduite fuyarde. En effet, ce ne sont pas moins de 600 ml de conduite fuyarde en tête de réseau qui ont été remplacés par un PVC de 200 mm de diamètre entre le réservoir et l’entrée de la commune. Ce chantier qui s’est déroulé le long de la RD 8 a nécessité de réaliser une traversée de route, selon la technique du forage horizontal avec pose d’un tube acier de 400 mm de diamètre, comme on peut le constater sur les photos ci-dessous. Une désinfection du tronçon a été réalisée avant la remise en service.

•Station de traitement des eaux usées du lycée agricole de Sainte-Maure

Dans le cadre de la création d’un nouveau Système de Traitement des Eaux Usées (STEU) au sein du Lycée agricole de Sainte-Maure, une révision du Plan Local d’Urbanisme (PLU) s’est avérée nécessaire pour déclasser une zone boisée afin d’implanter ces installations dans l’enceinte du Lycée. La réalisation du défrichement a ensuite été réalisée avec l’accord des services de la DDT. Une surface équivalente sera replantée dans une zone appartenant au lycée agricole.

Différentes études dont notamment l’évaluation des risques d’inondations et une étude hydrogéologique d’influence sur le captage d’eau potable de Sainte-Maure ont également été lancées.

Deux piézomètres ont été créés en amont et en aval du STEU permettant de contrôler l’impact de l’infiltration des eaux traitées sur la nappe souterraines.

Cette station à lits plantés de roseaux de 400 Équivalents Habitants (EH) rejette les eaux traitées par infiltration dans une Zone de Rejet Végétalisée (ZRV) de 500 m². La spécificité de cette installation est sa capacité à absorber un débit variable de 0 à 60 m³/j permettant de s’adapter aux périodes d’activités et de vacances scolaires.

Ce STEU sera effectif à la rentrée scolaire de septembre. En attendant sa mise en service, le Lycée doit procéder aux raccordements des eaux usées de ses bâtiments et à la démolition/ désamiantage de son ancienne station.

(Travaux suivi par la Régie du SDDEA – Direction du Patrimoine – Service de Maîtrise d’œuvre)

•Le réservoir des Hauts Clos poursuit ses travaux de réhabilitation

Projection 3D de l’échafaudage de pied du pilier n°2
La phase 2 des travaux amorcée au début de l’année 2020 qui consiste à reprendre tous les soubassements des piliers du réservoir ainsi que l’étanchéité intérieure des parois des deux cuves (cuve intérieure et extérieure concentrique) se poursuit. Débuté en janvier 2020, l’hydro décapage est encore en cours de réalisation. Sur la cuve intérieure (cf. photo ci-dessous) un plancher métallique a été posé sur le sol incurvé afin de pouvoir procéder aux opérations à l’aide d’un échafaudage. La résine (en orange) présente en effet des traces d’usures (cloques) et un nouveau revêtement d’étanchéité va être posé afin de garantir la pérennité de l’ouvrage pour une durée de 20 à 30 ans. Quant à l’important échafaudage de pied, il va progressivement être monté sur l’extérieur de l’ouvrage permettant de procéder aux travaux de ravalement des surfaces extérieures.
Cuve intérieure : l’échafaudage a été déplacé pour procéder à l’hydrocurage sur une autre partie de l’ouvrage
Cuve extérieur concentrique de l’ouvrage
Cuve intérieure : partie décapée et plancher métallique